Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • : Blog non officiel du Parti Radical de Gauche de Colmar et des 1ère et 2ème circonscriptions du Haut Rhin. Vie Municipale , cantonale... actualités ,dossiers dans tous domaines , projets et actions du PRG .
  • Contact

Texte Libre

OVER-BLOG

 

BULLETIN METEO FRANCE
Cliquer sur le logo ci-dessous


logo_meteo_france.gif


Cliquer

  CARTE FRANCE, cliquez
sur le logo GOOGLE

maps_results_logo-google.gif

 
Annuaire gratuit MarsAnnuaire, referencement sur Internet

  meilleur site



Texte Libre

Archives Récentes

Texte Libre

Texte Libre

31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 16:26
Plan  pour sauver Alitalia
Silvio Berlusconi revient de loin mais grâce à plusieurs hommes d'affaires de la péninsule, un milliard d'euros a été réuni pour pouvoir envisager un parténariat avec un grand du transport aérien européen: Air France-KLM ou Lufthansa.
Air One, petite compagnie italienne participera elle aussi au tour de table pour, on peut le supposer, grapiller le réseau intérieur d'Alitalia.

Il faut dire que Berlusconi a tout fait pour que des actionnaires s'intéressent à la compagnie nationale Italienne en créant deux entités, une qui va réunir toutes les dettes de la société et une autre qui permettra de réunir tous les nouveaux actionnaires qui ne sont pas des philanthropes loin de là.

Pour ce qui concerne le partenaire aérien important, Air-France KLM tient la corde mais la compagnie Allemande Lufthansa serait toujours intéressée.

Quant au plan proprement dit, il prévoit entre 5 000 et 7 000 suppressions d’emplois. «Nous ne laisserons personne au bord de la route», répète le gouvernement, qui envisage toute une série d’amortisseurs sociaux valables sept années.

Dans un article daté du 31 août, le journal Libération révèle que :
Malgré les assurances du gouvernement, les syndicats affichent leurs préoccupations. L’association des assistants de vol Avia dénonce en particulier «le projet de réduire la flotte de 40 %». La nouvelle structure englobant Alitalia et Air One devrait en effet démarrer avec seulement 136 appareils contre 239 aujourd’hui. «La nouvelle Alitalia sera une entreprise très réduite, presque une compagnie bonsaï, privée d’un point central [hub, ndlr], sans véritable perspective de croissance hors d’Italie», soulignait hier le quotidien La Stampa. Ce qui fait dire au secrétaire général du Parti démocrate, Walter Veltroni, que Berlusconi a fait d’Alitalia une «compagnie mini-nationale».
Source Reuters et Libération. Images jpg:AF/KLM et Air One

Plus d'infos sur "trend.be" infos

Le retour d'Air France-KLM dans le dossier Alitalia

On reparle d'Air France-KLM dans le dossier Alitalia
La compagnie franco-néerlandaise pourrait servir de partenaire international (et apporter les fonds nécessaires) à la nouvelle société créée pour relancer Alitalia.

TRENDS.be:Air France-KLM confirme les 2100 pertes d'emploi en cas de reprise d'Alitalia

28/03/2008 10:03

Les syndicats ne semblent pas rassurés par l'offre corrigée d'Air France-KLM pour la reprise d'Alitalia. Les pilotes l'ont même déjà rejeté (voir ci-contre). Le groupe franco-néerlandais confirme, en cas de reprise, qu'il devra sacrifier 2100 emplois. En revanche, il accepte de reprendre 900 employés d'AZ Servizi en plus.

Air France-KLM a transmis dans la nuit de jeudi à vendredi aux syndicats d'Alitalia un projet d'accord-cadre corrigé, confirmant le chiffre de 2100 licenciements en cas de rachat de la compagnie aérienne italienne par le groupe franco-néerlandais, indiquait vendredi matin l'agence de presse italienne Ansa. Dans ce document de neuf pages, Air France-KLM prévoit un volet d'accompagnement social pour ces départs qui concernent 1600 salariés d'Alitalia et 500 de la société AZ Servizi, spécialisée dans la maintenance des avions d'Alitalia.

La proposition d'accord-cadre d'Air France-KLM est accompagnée d'une lettre de son PDG Jean-Cyril Spinetta, décrivant sa "vision stratégique" pour l'avenir d'Alitalia. Il y évoque notamment l'impossibilité pour son groupe d'"aller plus loin sans remettre en cause les fondements mêmes de notre projet pour Alitalia".

Selon le texte soumis à l'approbation des syndicats d'Alitalia, Air France-KLM prévoit désormais d'inclure immédiatement dans sa proposition de rachat une partie de l'activité d'AZ Servizi, notamment les activités de "handling" à l'aéroport de Rome-Fiumicino, la manutention légère et la manutention opérationnelle qui concernent 4191 salariés. Cela représente une avancée, puisque précédemment, Air France-KLM n'avait jamais parlé que de reprendre 3300 salariés de la filiale "activités au sol" d'Alitalia. Toutefois, le groupe dirigé par Jean-Cyril Spinetta prévoit de supprimer, par après, quelque 500 postes sur les 4191 repris à AZ Servizi, dont 280 départs en pré-retraite...

Reste en revanche hors du périmètre de rachat la manutention "lourde" assurée notamment par les établissements Atitech de Naples dont les salariés s'étaient heurtés aux forces de l'ordre le 18 mars lors d'une manifestation devant le siège social d'Alitalia à Rome pour la défense de leur emploi.

Enfin, Air France-KLM ne revient pas sur le projet d'arrêter l'activité cargo d'Alitalia à l'horizon 2010. Le groupe franco-hollandais prévoit de ne plus utiliser 3 des 5 avions cargo de la flotte d'Alitalia ainsi que 37 avions anciens pour le transport de passagers.

Trends.be, avec Belga

Partager cet article

Repost 0
Published by BARTHET Jacques - dans ESPACE-AERONAUTIQUE
commenter cet article

commentaires