Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • : Blog non officiel du Parti Radical de Gauche de Colmar et des 1ère et 2ème circonscriptions du Haut Rhin. Vie Municipale , cantonale... actualités ,dossiers dans tous domaines , projets et actions du PRG .
  • Contact

Texte Libre

OVER-BLOG

 

BULLETIN METEO FRANCE
Cliquer sur le logo ci-dessous


logo_meteo_france.gif


Cliquer

  CARTE FRANCE, cliquez
sur le logo GOOGLE

maps_results_logo-google.gif

 
Annuaire gratuit MarsAnnuaire, referencement sur Internet

  meilleur site



Texte Libre

Archives Récentes

Texte Libre

Texte Libre

11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 09:10
Pas clean les pétroliers et que fait le ministre
qui n'obtient pas la baisse à la pompe...

Un article de Libé intitulé"Entourloupe à la pompe".

L’actualité pétrolière connaît parfois des coïncidences amusantes. Mardi soir, le baril de brent a franchi à la baisse la barre des 100 dollars, avant de légèrement remonter. Un écroulement par rapport au record historique du 3 juillet dernier, à 144,22 dollars, qui n’a pas l’air d’effrayer les pétroliers. Total a d’ailleurs annoncé, hier, qu’il allait augmenter de 14 % une avance sur le dividende au titre de l’exercice 2008, qui sera bientôt distribué à ses actionnaires, parce qu’il était «confiant dans ses perspectives de résultats». Mais pendant ce temps-là, les automobilistes paient leur litre de super sans plomb 1,42 euro, un prix très proche des cours de début juillet (1,49 euro le litre). D’où une interrogation légitime : les compagnies pétrolières et les distributeurs de carburant n’auraient-ils pas profité de la baisse du pétrole pour s’en mettre plein les poches ?

A la lecture des statistiques publiées lundi par l’Union française des industries pétrolières (Ufip), qui représente les intérêts des compagnies, il ne fait guère de doute qu’il y a eu de la déperdition en cours de route. Et que si la répercussion à la baisse s’est faite, elle a été très modérée. Ainsi, entre le 4 juillet et le 5 septembre, le prix du baril de pétrole a chuté de 28,7 %, tandis que le SP 95 perdait «seulement» 4,3 %, et le gazole 7,8 %.

Lire la suite:Entourloupe à la pompe

Partager cet article

Repost 0
Published by BARTHET Jacques - dans ECONOMIE-COMMERCE
commenter cet article

commentaires