Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • : Blog non officiel du Parti Radical de Gauche de Colmar et des 1ère et 2ème circonscriptions du Haut Rhin. Vie Municipale , cantonale... actualités ,dossiers dans tous domaines , projets et actions du PRG .
  • Contact

Texte Libre

OVER-BLOG

 

BULLETIN METEO FRANCE
Cliquer sur le logo ci-dessous


logo_meteo_france.gif


Cliquer

  CARTE FRANCE, cliquez
sur le logo GOOGLE

maps_results_logo-google.gif

 
Annuaire gratuit MarsAnnuaire, referencement sur Internet

  meilleur site



Texte Libre

Archives Récentes

Texte Libre

Texte Libre

10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 13:30

Dépêche AFP/PRG

Jean-Michel Baylet, sénateur et président du PRG-Parti Radical de Gauche, demande la création d'une Commission d'enquête parlementaire sur le pistolet Taser afin d'établir son éventuelle dangerosité.
image jpg JM Baylet
 

PARIS, 10 octobre 2008 (AFP) - Le sénateur Jean-Michel Baylet, président
du Parti radical de gauche (PRG), a demandé vendredi la création d'une
commission d'enquête parlementaire sur le Taser, alors que son importateur
français s'en est pris à la maire PS de Lille Martine Aubry qui avait
évoqué sa dangerosité.

"Les pressions judiciaires qu'exercent la société qui commercialise les
armes Taser (pistolets à impulsions électriques, ndlr) sur les
responsables politiques français qui s'interrogent sur la dangerosité de
ces matériels deviennent parfaitement inadmissibles dans une démocratie",
déclare M. Baylet dans un communiqué.

"Compte-tenu de la gravité de faits qui font polémique, je réclame la
constitution d'une commission d'enquête parlementaire sur la dangerosité
et l'utilisation des Taser", ajoute-t-il.

L'importateur français du Taser, SMP Technologies, a annoncé mardi avoir
sommé par huissier Mme Aubry de s'expliquer après ses déclarations sur "le
danger" de cette arme qui aurait fait selon elle "290 morts en Amérique du
Nord".

SMP Technologies a par ailleurs assigné en diffamation Olivier Besancenot
et le Réseau d'alerte et d'intervention pour les droits de l'Homme
(RAID-H), pour avoir aussi affirmé que l'arme avait causé des morts aux
Etats-Unis. Le procès du porte-parole de la Ligue communiste
révolutionnaire devrait avoir lieu le 20 octobre à Paris devant la 17e
chambre civile.

Partager cet article

Repost 0
Published by BARTHET Jacques - dans Actualité politique
commenter cet article

commentaires