Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • : Blog non officiel du Parti Radical de Gauche de Colmar et des 1ère et 2ème circonscriptions du Haut Rhin. Vie Municipale , cantonale... actualités ,dossiers dans tous domaines , projets et actions du PRG .
  • Contact

Texte Libre

OVER-BLOG

 

BULLETIN METEO FRANCE
Cliquer sur le logo ci-dessous


logo_meteo_france.gif


Cliquer

  CARTE FRANCE, cliquez
sur le logo GOOGLE

maps_results_logo-google.gif

 
Annuaire gratuit MarsAnnuaire, referencement sur Internet

  meilleur site



Texte Libre

Archives Récentes

Texte Libre

Texte Libre

1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 18:39

Enlèvements au large du Cameroun: les ravisseurs affirment

qu'ils ne tueront pas leurs otages

Les hommes armés qui ont pris en otages les dix membres d'équipage, dont sept Français, d'un bateau du groupe Bourbon au large des côtes camerounaises, dans la nuit de jeudi à vendredi, ne menacent plus de les tuer, mais ils assurent qu'ils les retiendront prisonniers jusqu'à ce que le gouvernement camerounais entame des pourparlers avec eux.Le chef des ravisseurs, Ebi Dari, a aussi confié à l'Associated Press par téléphone, samedi, que les otages étaient "en bonne santé".

Lire la suite l'article

Cameroun : les otages ne seraient plus menacés de mort

Europe 1:Créé le 31/10/08 - Dernière mise à jour le 01/11/08 à 11h06 Europe 1

Lire l'article intégral sur site web Europe1: www.europe1.fr/.../(gid)/176782.

© Reuters Tim Wimborne image jpg

 

Le chef des Bakassi Freedom Fighters, le groupe rebelle nigérian qui a pris en otage vendredi au large du Cameroun 10 membres d’équipage d’un bateau dont six Français travaillant dans le secteur du pétrole pour Total, a assuré samedi qu’il avait "changé d'avis" et "n'allait plus les tuer". Ce qu’il menaçait de faire à partir de lundi sir des négociations n’étaient pas ouvertes autour de la région du Bakassi avec le gouvernement du Cameroun. Reste que sur place la situation est très confuse, les rebelles semblant divisés entre eux. Invité d'Europe 1 vendredi soir, Bernard Kouchner a lui assuré que l'affaire était prise au sérieux mais qu'aucun contact officiel n'avait été établi avec ces rebelles.

Lire l'article intégral sur site web Europe1: www.europe1.fr/.../(gid)/176782.


Partager cet article

Repost 0
Published by BARTHET Jacques - dans actualité
commenter cet article

commentaires