Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • : Blog non officiel du Parti Radical de Gauche de Colmar et des 1ère et 2ème circonscriptions du Haut Rhin. Vie Municipale , cantonale... actualités ,dossiers dans tous domaines , projets et actions du PRG .
  • Contact

Texte Libre

OVER-BLOG

 

BULLETIN METEO FRANCE
Cliquer sur le logo ci-dessous


logo_meteo_france.gif


Cliquer

  CARTE FRANCE, cliquez
sur le logo GOOGLE

maps_results_logo-google.gif

 
Annuaire gratuit MarsAnnuaire, referencement sur Internet

  meilleur site



Texte Libre

Archives Récentes

Texte Libre

Texte Libre

25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 10:54

  Baisse de la TVA sur la restauration: il y a l'avis des organisations professionnelles
et ceux des exploitants qui sont "à la carte"...
Dans les éditions du mardi 24 mars 2009 des quotidiens régionaux les "Dernières Nouvelles d'Alsace" (DNA) et "L'ALSACE", des restaurateurs sont interviewés et le moins que l'on puisse dire,c'est que les avis sont divers sur une baisse du prix des repas, la création d'emplois ou l'augmentation des marges de l'établissement.
Il estpossible d'imaginer que le constat serait le même en Lorraine, en Rhône-Alpes ou dans d'autres régions.
Les dis
cussions qui vont avoir lieu avec le gouvernement le 25 mars et en avril avec le président de la République intégreront c'est sur, ces éléments concernant la diversité des positions qui reflètent un secteur économique aux multiples situations individuelles pour ne pas dire individualistes.
Ce qui risque de limiter la réduction du taux de TVA si les responsables politiques n'ont pas l'assurance que le coût de cet "aménagement fiscal" n'est pas compensé par des avantages évidents dans le cadre de l'intérêt général de la France que seraient des embauche
s nombreuses et une diminution des prestations dans les restaurants pour les clients.
image jpg Colmar Place des Martyrs Flickr

Dans les DNA, le président de l'Union des Métiers de l'Hôtellerie du Haut-Rhin(UMIH) et son directeur indiquent que si la TVA passe de 19,60% à 5,50%, cette baisse sera répartie en 3 tiers.
Un tiers pour le client ( - 6,50% sur les prix actuels), un tiers pour la marge de l'exploitant et un triers pour les salaires du personnel.

-Bais
se pour le client précisions: le prix des repas ne sera pas réduits de façon uniforme mais elle devrait-être appliquée aux consommations courantes non alcoolisées (café, chocolat, eaux minérales et sodas) ainsi que sur les menus et plats du jour mais pas sur les prix de la carte et des menus gastronomiques.

-marge des exploitants qui serrent les prix alors que leurs fournitures ont augmentées depuis plusieurs années et dans certains cas, celà permettra de rénover les locaux professionnels tels que les cuisines ou les salles de restaurant qui doivent être mises aux normes.

-Salaires du personnel: les salires de la plupart des employés n'ont pas été augmentés depuis plusieurs années, cette baisse pourrait permettre de donner un coup de pouce...dans certains cas celà permettra de péréniser des emplois, de les passer à temps complet ou même de créer de nouveaux postes de travail ce qui pour ce d
ernier représenterait selon les professionhttp://mail.google.com/mail/?ui=2&ik=51371b0f31&view=att&th=120384f88089cd0d&attid=0.1&disp=inline&zwnels, 200 emplois sur la région Alsace.

Ces déclarations sont conformes au discours des organismes professionnels nationaux mais, quand les professionnels de la restauration (exploitants) sont questionnés directement, les réponses ne vont pas toujours dans ce sens. C'est ce qui ressort dans l'autre quotidien régional "L'ALSACE" (voir en 2ème partie de l'article)

Globalement  cette mesure permettrait " d'éviter à beaucoup de restaurants de mettre la clef sous la porte. Beaucoup sont en grande difficulté aujourd'hui" indique un des responsables; sur les menus "low-cost" les organismes professionnels sont contre en tous cas dans le Haut Rhin, considérant que:"Instaurer des menus à 5€ va à l'encontre d'une trésorerie saine car ces restaurateurs vendent forcément à perte" indique le directeur de l'UMIH 68 qui pense que cette pratique n'est pas viable à long terme. Les représentants de la profession déclarent également que ceux qui ne jouent pas le jeu "seront punis par la clientèle"...

image jpg de droite  Colmar Rue des Boulangers Blog ouvert
Voir cet article en cliquant sur le lien de l'article :

Commerce / Les restaurateurs et la réduction de la TVA

Trois priorités sur le gril

« Nous nous battons depuis près de 15 ans pour obtenir une TVA à 5,5 % car jusqu'à présent, nous achetons nos matières premières à 5,5 % mais sommes obligés de les vendre à 19,6 %...»Les salaires, l'embauche et l'outil de travail «...Les restaurateurs s'engagent à respecter trois principes si la TVA est réduite :...


Dans le journal"L'ALSACE"  qui a mené l'enquête auprès de organisations professionnelles (de ce côté même son de cloche que pour les DNA, normal!) et qui a fait un tour de table des professionnels exploitants là,les sons de cloches sont sensiblement différents, divers et pas au diapason des organismes professionnels; ce qui fait écrire au journaliste Hervé Kielwasser "que le résultat n'est pas folichon", des avis de restaurateurs à la carte.

Voir le lien de cet article intitulé, "TVA: Le client pas vraiment gagnant?
Restauration.TVA à 5,5%: quel impact dans l'assiette?"
et les liens d'autres articles pour avoir le détail des déclarations complètes des personnes interviewées:

Flux RSSColmar

TVA : le client pas vraiment gagnant ?

24/03/09 7:06
L’Alsace a fait, hier, un tour de table avec une douzaine de.
Quelques réactions des restaurateurs

NOTRE ENQUETE

Restauration: TVA à 5, 5 %, quel impact dans l'assiette

"Baisser le menu du jour"

"Embaucher pour la saison"

Restaurants: "Halte à la démagogie"

Quelques extraits des déclarations de certains restaurateurs de la région colmarienne:

-La patron du restaurant "La Vigne dans l'assiette" à Colmar

"je jouerais le jeu mais je ne peux pas baisser les prix d'appels"


-La patronne du restaurant Le Cygne "à Colmar

"S'il y a un gain, il sera affecté en priorité aux salaires".


-Chef du restaurant "des 3 châteaux" à Ribeauvillé

"La TVA à 5,50% va surtout permettre de se refaire une santé en terme de trésorerie après on pourra envisager des embauches ou des augmentations de salaires"


-Responsable du restaurant "du Wasen" à Munste

"Nous on voudrait ouvrir toute la semaine...Cette baisse de TVA nous permettrait d'embaucher deux ou trois personnes...On voudrait aussi utiliser le gain induit pour les investissements.."


-Patron de "l'Amandine" à Colmar

"Moi ça me permettra de retrouver ma précédente marge sans augmenter les prix : entre 2007 et 2008, on a constaté une augmentation de 17% sur le solide et 10% sur le liquide.Mais mon plat du jour à 8,50€ n'a pas bougé depuis 8ans".


-Patronne de "Jadis et Gourmande" à Colmar

"...mais peut-être de baisser les tarifs à la carte, car, ces derniers temps j'ai du un peu répercuter l'augmentation des matières premières . On a toujours essayé de faire des prix justes. Alors si on nous enlève le poids de la TVA, je ne vois pas pourquoi on ne la répercutera pas..."


Un autre restaurateur, le patron du "Verre de terre" à Colmar n'a pas attendu la baisse de la TVA en proposant une carte de fidélité qui se traduit par une baisse de 10% des prix (un repas gratuit pour 10 repas pris) et en cas de baisse de la TVA, il réduira les prix des boissons d'environ 10 à 15%. Mais il ne baissera pas le prix des repas.

Image jpg de droite :Flickr Ribeauvillé , de gauche Colmar Place de la Cathédrale

Partager cet article

Repost 0

commentaires