Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • : Blog non officiel du Parti Radical de Gauche de Colmar et des 1ère et 2ème circonscriptions du Haut Rhin. Vie Municipale , cantonale... actualités ,dossiers dans tous domaines , projets et actions du PRG .
  • Contact

Texte Libre

OVER-BLOG

 

BULLETIN METEO FRANCE
Cliquer sur le logo ci-dessous


logo_meteo_france.gif


Cliquer

  CARTE FRANCE, cliquez
sur le logo GOOGLE

maps_results_logo-google.gif

 
Annuaire gratuit MarsAnnuaire, referencement sur Internet

  meilleur site



Texte Libre

Archives Récentes

Texte Libre

Texte Libre

26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 10:48

ISLANDE: Gouvernement de CENTRE GAUCHE, une idée qui fait son chemin

 LE MONDE

Islande : le centre-gauche s'achemine vers une victoire historique

Le premier ministre islandais par intérim, Johanna Sigurdardottir, a d'ores et déjà revendiqué, dimanche 26 avril, la victoire de sa coalition de centre-gauche aux élections législatives anticipées organisées samedi. Selon des estimations basées sur environ 76 % des bulletins dépouillés, la coalition formée par le parti Social-Démocrate de Sigurdadottir et les écologistes de gauche obtiendrait une majorité absolue de sièges au Parlement (34 sièges sur 63), selon les estimations de la commission électorale.

<<image jpg
AFP/OLIVIER MORIN Le premier ministre par intérim et chef du Parti de l'Alliance démocratique, Johanna Sigurdardottir, fête la victoire de son parti aux élections législatives, le 25 avril à Reykjavik.

Le parti Social-Démocrate obtiendrait 30,9 % (20 sièges) et son allié Gauche-Verts 21,5 % (14 sièges), soit une majorité de 52,4 %, selon les derniers chiffres disponibles. Jugé responsable de l'effondrement du secteur bancaire à l'automne qui a précipité l'île au bord de la faillite, le parti conservateur, le Parti de l'Indépendance au pouvoir depuis 18 ans, ne recueillerait que 24 % (16 sièges), loin derrière son plus bas historique (27 % des voix en 1987).

"NOTRE HEURE EST ARRIVÉE"

Lire:http://www.lemonde.fr/europe/article/2009/04/26/islande-le-centre-gauche-s-achemine-vers-une-victoire-historique_1185598_3214.html


FRANCE 24 T.V. cliquer sur le lien article ci-dessous:

http://www.france24.com/fr/20090426-islande-centre-gauche-tete-elections-legislatives-alliance-democratique-johanna-sigurdardotti

Par  
R. Bjork, correspondante France24 en Islande - 26/04/09 (01H GMT+2

Islande: large victoire de la coalition de centre-gauche, selon les  premiers résultats

REYKJAVIK — La coalition de centre-gauche, l'Alliance sociale-démocrate et la Gauche-Verte, est largement en tête des élections législatives de samedi en Islande, selon les premiers résultats annoncés par la commission électorale tard samedi soir, qui s'appuie sur le décompte de près de 38% des votes.

La coalition de centre-gauche, qui assurait l'intérim gouvernemental depuis les importantes manifestations et la chute de la coalition du Parti de l'Indépendance en février dernier, détient la majorité au parlement monocaméral islandais, remportant 35 des 63 sièges. La coalition est dirigée par le Premier ministre intérimaire Johanna Sigurdardottir.

L'Alliance sociale-démocrate remporte 33% des voix, soit 22 sièges, la Gauche-Verte (extrême-gauche), 19,9%, soit 13 sièges. Le Parti de l'Indépendance fait de son côté 22,5%, soit 15 sièges. Le Parti centriste du Progrès totalise 12,8%, soit 9 sièges et le Mouvement des citoyens, 8,2%, soit 4 sièges. Quelques 230.000 électeurs étaient appelés aux urnes.

La coalition conservatrice de droite, au pouvoir à l'automne dernier et depuis 18 ans, dirigée par le Parti de l'Indépendance, est accusée d'être responsable de l'effondrement du système financier islandais en automne dernier.

Un électeur, Thordur Bjarnasoon, disait samedi avoir rejeté les partis traditionnels pour voter pour le Mouvement des citoyens, une nouvelle formation. "Le krach économique ne m'a pas beaucoup affecté personnellement mais cela a quand même changé mon vote", expliquait-il. "J'ai voté pour le Mouvement des Citoyens. Ce sont les seuls à avoir des idées neuves".

La crise financière mondiale a conduit l'île de 320.000 habitants au bord de la faillite. Après avoir accumulé une dette massive pendant les années de laissez-faire économique et de croissance rapide, les trois principales banques du pays se sont effondrées en l'espace d'une semaine en octobre dernier et ont dû être nationalisées en urgence.

Reykjavik a négocié des prêts pour un total de 10 milliards de dollars avec le Fonds monétaire international et certains pays. La valeur de la monnaie nationale, la couronne islandaise, a également dégringolé. Le chômage et l'inflation ont fortement augmenté. Le FMI prévoit une chute de 10% du produit intérieur brut islandais en 2009, ce qui serait le plus mauvais chiffre enregistré par l'ancienne colonie danoise depuis son indépendance en 1944.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires