Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • : Blog non officiel du Parti Radical de Gauche de Colmar et des 1ère et 2ème circonscriptions du Haut Rhin. Vie Municipale , cantonale... actualités ,dossiers dans tous domaines , projets et actions du PRG .
  • Contact

Texte Libre

OVER-BLOG

 

BULLETIN METEO FRANCE
Cliquer sur le logo ci-dessous


logo_meteo_france.gif


Cliquer

  CARTE FRANCE, cliquez
sur le logo GOOGLE

maps_results_logo-google.gif

 
Annuaire gratuit MarsAnnuaire, referencement sur Internet

  meilleur site



Texte Libre

Archives Récentes

Texte Libre

Texte Libre

3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 08:03
CRASH DE L'AIRBUS, VOL AF 447:Le ministre brésilien de la défense se dit certain que les débris retrouvés sont ceux de l'appareil Reutersd'Air France
Article avec Jacques Barthet

REUTERS: Alonso Soto "La marine brésilienne sur les traces du vol Rio-Paris"
Les premiers navires de la marine brésilienne devraient arriver mercredi soir sur les lieux ont été localisés des débris du vol AF447 Rio-Paris qui a disparu lundi avec 228 personnes à son bord.

Des pièces métalliques, des sièges d'avion, une bouée orange et des traces de kérosène ont été repérés sur une bande de cinq kilomètres de l'océan Atlantique, à 1.200 km au nord-est de la ville brésilienne de Recife, entre les côtes brésiliennes et l'Afrique. Quatre bâtiments de la marine brésilienne sur lesquels ont embarqué des équipes de plongeurs font route vers la zone.
Lire la suite l'article

 

PRG Colmar
3 juin 09-01h00
:
Lors d’une conférence de presse à Rio, Nelson Jobim, le ministre brésilien de la Défense, a indiqué n'avoir « aucun doute » que les débris retrouvés par l’aviation brésilienne dans l’Atlantique au large des côtes de l'île Fernando de Noronha étaient bien ceux de l’Airbus A 330 d’Air France du vol AF 447.

Nelson Jobim a précisé que des avions de l'armée de l'air avaient détecté dans l'après-midi de mardi en haute mer «une frange de cinq kilomètres de débris d'avion» et que cela «confirmait que l'avion était tombé à cet endroit», selon le quotidien français Le Parisien.

Les objets trouvés sont:un siège, d'avion, une bouée orange, un tambour d'enfant, des morceaux de métal blancs, un récipient et des taches de combustible.

Le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck, de l’état-major de l’armée Française a estimé que « ce qu’ils ont trouvé semble être une piste très sérieuse ».

Un avion AWACS de l'armée française est attendu sur place afin de cartographier la zone pour permettre de rechercher les débris et boîtes noires sous l'eau, ce sera la mission de l'Ifremer dont le navire  doit se rendre sur place dans les prochains jours, celui-ci est équipé du mini sous-marin "Nautile" et du robot de recherche "Victor 6.000", capables d'intervenir jusqu'à 6.000 mètres de fond.

D'après les brésiliens, les profondeurs dans cette zone sont de l'ordre de 2 000 à 3 000 mètres.

Actuellement ce bateau est dans l'archipel des Açores, il pourra partir mercredi au plus tôt et il est à huit jours de mer de la zone de recherche, a indiqué l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer.

L'objectif est de retrouver, l'épave ou ce qu'il en reste et de récupérer les deux boîtes noires (qui ne sont pas noires mais de couleur orangée) qui permettront de connaître les différents paramètres de vol de l'avion et ses anomalies ainsi que l'enregistrement des conversations des pilotes...

Les députés et les sénateurs ont hier, en hommage aux victimes de cet accident, respecté une minute de silence...lors de leur première séance.

Sur Radio Vatican, le communiqué suivant a été mis en ligne:

Le cardinal-secrétaire d’État Tarcisio Bertone a fait parvenir au nonce apostolique en France, Mgr Fortunato Baldelli, le télégramme suivant :
« Informé de la catastrophe aérienne de l’avion qui reliait Rio de Janeiro à Paris, le Saint-Père exprime ses vives condoléances aux familles endeuillées et assure de sa profonde sympathie et de sa proximité spirituelle tous ceux que touche ce drame. Il recommande les défunts à la miséricorde divine, priant le Tout-Puissant de les accueillir dans sa paix et dans sa lumière. Demandant à Dieu d’accorder soutien et réconfort à toutes les personnes durement éprouvées, et souhaitant qu’elles puissent trouver autour d’elles l’aide dont elles ont besoin en ces heures douloureuses, le Pape accorde à toutes les personnes atteintes par cette tragédie, la Bénédiction apostolique. »

Cardinal Tarcisio Bertone
Secrétaire d’État de Sa Sainteté

Désormais, le Chargé de l'enquête, François Molins, procureur de la République de Bobigny, accompagné de Laurent Le Mesle, procureur général de Paris, qui ont rencontré les proches des passagers de l'avion disparu vont prendre le relais afin de tenter d'établir les raisons pour lesquelles cet appareil a soudain disparu  mystérieusement avec les 228 personnes à bord.

images jpg:En haut Airbus A 300-200 d'Air France; en bas,Le sous-marin habité de l' Ifremer, Nautile, en plongée en Mer Méditerranée - © Eric Lacoupelle/Campagne Nautinil 2003 et vue du sous-marin Nautile Ifremer

B.O. 02Juin 09-16h00:D'après des information dont l'origine est, l'Agence de presse Reuters, l'armée de l'air Brésilienne aurait repéré des débris métalliques et des sièges d'avion à 650km au Nord-Est des côtes du Brésil plus exactement de l'île de Fernando de Noronha, sans pouvoir confirmer qu'il s'agit de ceux de l'Airbus A330 disparu dans la nuit de dimanche à lundi dernier au dessus de l'Atlantique.

Les militaires auraient vu des "vestiges et petits débris d'un avion dans l'ocean", a déclaré le Colonel Jorge Amaral, à la presse brésilienne.

Parmi ces objets flottants, figurerait notamment "un siège d'avion", a précisé celui-ci et a jouté "Nous allons maintenant concentrer nos efforts sur la récupération de ces débris et tenter de savoir s'ils proviennent ou non de l'avion d'Air France"

vue aérienne de l'archipel de Noronha (Brésil)image jpg et ci dessous localisation de la zone où les débris ont été repérés

publié dans : Transports aérien, aéronautique

Partager cet article

Repost 0

commentaires