Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • Blog Radical-Centre Gauche de Colmar et environs
  • : Blog non officiel du Parti Radical de Gauche de Colmar et des 1ère et 2ème circonscriptions du Haut Rhin. Vie Municipale , cantonale... actualités ,dossiers dans tous domaines , projets et actions du PRG .
  • Contact

Texte Libre

OVER-BLOG

 

BULLETIN METEO FRANCE
Cliquer sur le logo ci-dessous


logo_meteo_france.gif


Cliquer

  CARTE FRANCE, cliquez
sur le logo GOOGLE

maps_results_logo-google.gif

 
Annuaire gratuit MarsAnnuaire, referencement sur Internet

  meilleur site



Texte Libre

Archives Récentes

Texte Libre

Texte Libre

24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 14:31


Décès d'une femme en France métropolitaine... la pandémie se rapproche de l'hexagone. La chaîne d'actualité BFM TV vient de révéler à 14h04 ce lundi 24 août 2009, qu'une femme de 56 ans atteinte par le virus H1N1 de la grippe A est décédée hier 23 août dans un établissement d'adultes handicapés; cette personne multipliaient semble t'il les facteurs de risques sans que ceux-ci aient été explicités par le journaliste qui était dans l'attente de la conférence de presse de la ministre de la santé , Roselyne Bachelot. C'est l'institut de veille sanitaire qui vient de révéler ce décès dans le […]lire la suite
image jpg Virus grippe A

Communiqué de presse   Décès d’une femme porteuse du virus A (H1N1) 2009

Saint-Maurice, le 24 août 2009

L’Institut de veille sanitaire (InVS) informe du décès d’une femme de 56 ans chez laquelle le virus A (H1N1) 2009 a été identifié suite à un prélèvement. Ce décès est survenu le dimanche 23 août dans le département des Landes.

Cette patiente séjournait dans un foyer pour adultes handicapés et présentait de multiples facteurs de risque.

Par ailleurs, toutes les mesures de gestion nécessaires ont été prises au sein du foyer afin de protéger les résidents de l’établissement.

Il s’agit du deuxième décès en France métropolitaine d’une personne chez laquelle le virus A (H1N1) 2009 a été identifié.

Le nombre de décès en France chez les patients porteurs du virus A (H1N1) 2009 est de 10 : 2 en métropole, 5 en Nouvelle-Calédonie et 3 en Polynésie Française.

 

Contacts presse :

- Corinne Le Ny-Gigon (InVS) – 01 41 79 68 66 ( c.leny-gigon@invs.sante.fr)
- Laetitia Gouffé-Benadiba (InVS) – 01 41 79 67 08 ( l.benadiba@invs.sante.fr)

Repost 0
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 13:04
Vendredi 1er mai 10h00

Grippe aviaire et porcine (H5N1 et H1N1)


Grippe mexicaine: premier cas de transmission à l'intérieur même de l'Allemagne

Associated Press à l'instant

BERLIN - Le ministère allemand de la Santé a confirmé vendredi le premier cas de transmission de la grippe mexicaine à l'intérieur même du pays. Lire la suite »

image jpg : nouchema.blog.lemonde.fr/nouchema/2006/03/vbl..

Signe d'espoir au Mexique dans la lutte contre la grippe A(H1N1)

Reuters - il y a 4 min

MEXICO (Reuters) - Près d'un mois après le déclenchement de la maladie, le Mexique commence à entrevoir quelques signes d'espoir dans sa lutte contre la propagation du virus de la grippe A(H1N1). Lire la suite »

Repost 0
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 20:53
HOPITAL:Intervention des députés du PRG
PARIS, 17 avril 2009 (AFP) - Les députés PRG ont demandé vendredi à la
ministre de la Santé Roselyne Bachelot qui fait face à une opposition
croissance des médecins hospitaliers, de ne "pas gérer l'hôpital public
comme une entreprise".

Le projet de loi "Hôpital, patients, santé, territoires" , déjà adopté par
les députés, doit être examiné par les sénateurs à partir du 11 mai.


"Nous mettons en garde la ministre de la Santé contre des hôpitaux gérés
par des directeurs ayant tout pouvoir et sous la tutelle des puissantes
ARS (Agences régionales de santé, ndlr), car il pose le danger du
sacrifice du service de santé de proximité sur l'autel de la rentabilité",
déclarent dans un communiqué 11 députés radicaux de gauche, dont
Christiane Taubira (Guyane).

"La nouvelle organisation régionale de la Santé ne peut se concevoir sans
la présence des professionnels de santé, et donc du Conseil de l'Ordre des
Médecins, seule instance regroupant tous les médecins", jugent-ils.

Pour eux, Mme Bachelot "ne peut pas gérer l'hôpital public comme une
entreprise".
Repost 0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 04:19

Une super-pilule réduirait de plus de 50% les risques cardiaques

Une super-pilule combinant trois médicaments contre l'hypertension, un anticholestérol (une statine) et de l'aspirine, a réduit de 50 à 60% les risques de maladies cardiovasculaires chez des sujets en bonne santé sans effet secondaire, selon un essai clinique présenté lundi.

Cette étude appelée TIPS (The Indian Polucap Study) conduite en Inde sur 2.053 participants âgés de 45 à 80 ans, est la première à évaluer la tolérance d'un tel traitement combiné et de déterminer s'il entraîne ou non une diminution notable du risque cardiovasculaire, ont expliqué les deux auteurs, les Dr Salim Yusuf, du Population Health Research Institute à l'Université McMaster (Ontario) au Canada et Prem Pais, du St John's Medical College à Bangalore en Inde.

Lire la suite l'article

Articles liés



Bonne nouvelle pour notre santé! Des essais cliniques réalisés aux Etats-Unissur les "anti-cholesterol statines" ont permis d'établirque les molécules concernées ont de fortes chances de réduire de 40% le risque de caillots et de fait d'ambolies pulmonaires et des suites graves voir [...]


Repost 0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 13:25
THERMALISME
THERMALISME DANS LA REGION. LE THERMOLUDISME SE DEVELOPPE. CES
  CENTRES SONT VOUES A LA DETENTE ET POUSSENT COMME DES CHAMPIGNONS

 INTERVIEW DE MICHEL PELIEU, MAIRE PRG DE LOUDENVIELLE, PREMIER
  VICE-PRESIDENT CONSEIL GENERAL HAUTES-PYRENEES INTERVIEW DE BRUNO BUCHEAU,


<Loudenvielle

Balnéa>






Si vous n'arrivez pas à visualiser la Vidéo cliquez sur ce lien:
01:09
fra

Thermalisme à Loudenvielle

hier


AJOUTER AUX FAVORISPartager cette vidéoajouter à un blogajouter à une playlistsignaler cette vidéoBuzzer cette vidéo

Repost 0
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 10:05

LE POINT COLMARIEN N°204 de Mars-Avril 2009

Nous publions le texte du PRG (Parti Radical de Gauche) paru dans le journal municipal LE POINT COLMARIEN en page 15 dans la rubrique "Expression des groupes du Conseil Municipal de notre ville.
Thème de ce texte Le Service  Public de la Santé à Colmar.

Article ‘Le Point Colmarien’ – Février 2009

 

En ces temps d’incertitudes, je souhaite souligner l’excellence du Service Public de Santé à Colmar. Récemment, le magazine « LE POINT » publiait un palmarès des hôpitaux français et notait que « quatre centre hospitaliers non universitaires réussissent la performance de se classer dans ce tableau d’honneur, le mieux positionné, à la 24ème place, étant les Hospices Civils de Colmar ». Parallèlement, le Centre Départemental de Repos et de Soins (CDRS) vient d’être certifié au plus haut niveau.

Je me félicite de ces résultats élogieux, reflet du travail en équipe de toutes les catégories professionnelles de ces établissements. Ils traduisent aussi le profond engagement des personnels hospitaliers de servir au mieux les usagers, malgré des cadres budgétaires contraints.

Preuve s’il en fallait, que les établissements sanitaires publics sont des lieux d’excellence.

Pluridisciplinaires, toutes leurs activités ne sont pas rentables au regard de la Tarification à l’Activité (T2A) qui impose désormais que les recettes des activités hospitalières déterminent les dépenses.

Néanmoins, n’avons-nous pas besoin par exemple des services d’Urgences ?

L’hôpital public reste une valeur sûre plébiscitée par 81% des Français : il est un gage d’égalité de l’accès aux soins. Le service public hospitalier maintient ce principe alors même que les inégalités s’installent dans le reste du système. Dès lors, tout doit être mis en œuvre pour garantir une offre de santé de proximité et de service public.

 

 

Laëtitia RABIH, Parti Radical de Gauche

Conseillère municipale déléguée

Fin du texte paru dans Le Point Colmarien

Laëtitia Rabih est également

Vice-présidente de la CAC (Communauté d'Agglomération de Colmar)

 Image jpg Entrée de l'Hôpital Pasteur et panneau J.Barthet

Laëtitia Rabih

  Voir article sur classement des hôpitaux français , entre-autre celui de Colmar:

Hôpitaux, classement " LE POINT" 2008:Colmar en 24ème position

 

Repost 0
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 21:20

Une découverte importante contre le virus de la grippe

Des chercheurs américains ont identifié un anticorps humain capable, lors d'expérimentations avec la souris, de neutraliser bon nombre de sous-types du virus de la grippe, y compris le H5N1, responsable de la grippe aviaire.

Rien ne garantit encore que ces résultats, publiés dimanche 22 février sur le site de la revue Nature Structural &amp; Molecular Biology, puissent être aisément transposés à l'homme et permettre la mise au point d'un vaccin 'universel' contre la grippe. Mais ils n'en constituent pas moins une importante avancée contre le virus de la grippe.

La grippe saisonnière tue plus de 250 000 personnes par an et les grandes pandémies - comme la grippe espagnole - dues à de nouvelles souches hautement pathogènes ont fait des millions de victimes. Face à cette maladie, il existe un moyen de prévention, la vaccination, efficace contre les épidémies saisonnières ; et des médicaments antiviraux, qui ne fonctionnent qu'au début de l'infection. L'idée d'une arme universelle contre le virus influenza a toujours buté sur la capacité de ce dernier à muter. Ainsi, la préparation du vaccin contre la grippe saisonnière change-t-elle chaque année, en fonction des sous-types viraux en cause.

la suite de l'article sur Le Monde.fr

image jpg Virus de la grippe


Virus de la grippe
Les virus grippaux A et B sont responsables de la majorité des épidémies humaines. Ils comportent deux types de protéines de surface : l’hémagglutinine (pouvoir infectieux du virus) et la neuraminidase (diffusion du virus).
La structure des virus grippaux se modifie continuellement. Les mutations des gènes viraux se traduisent notamment par l’altération de ses protéines de surface (notamment l’hémagglutinine), reconnues par le système immunitaire de l’hôte infecté. Si les modifications antigéniques sont mineures (glissement antigénique), le nouveau virus reste proche du précédent. Mais l'accumulation de modifications mineures aboutit à ce que le virus ne soit plus reconnu par le système immunitaire. C’est pour cette raison qu’il faut modifier chaque année la composition du vaccin grippal.
La progressivité des modifications antigéniques se traduit en général par des mutations mineures ou de moyenne importance. Les virus de type A peuvent en outre subir des modifications majeures (cassure antigénique), si radicales qu’elles produisent un virus très différent. Ce phénomène, qui survient approximativement tous les 30 ans, peut déclencher une pandémie.
Repost 0
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 09:56

Infections nosocomiales : une 'liste noire' en 'décalage avec la réalité'

Depuis 2004, un palmarès annuel des bonnes pratiques dans la lutte contre les infections nosocomiales c'est-à-dire contractées dans un cadre hospitalier est publié par le ministère de la santé. Ce palmarès est au coeur d'une polémique, depuis que L'Express l'a utilisé pour dresser une 'liste noire', sur laquelle figurent 162 hôpitaux et cliniques. Ces centres de soins, selon l'hebdomadaire, sont coupables d'une 'absence de suivi des malades opérés'. Un sujet très sensible : chaque année, 750 000 personnes, soit un patient sur 20, contracte une infection nosocomiale, et 4 000 en meurent. Roselyne Bachelot a annoncé, mercredi, l'extension du plan spécifique de lutte contre ces infections lancé en 2005. Lire la suite l'article

Manou Wehrell, directrice de la clinique Claude Bernard à Ermont, épinglée par L'Express, qualifie de 'grave et faux' le qualificatif 'mauvais suivi des patients' utilisé par l'hebdomadaire. Elle souligne qu''un seul critère défaillant mène à exclusion du palmarès [des hôpitaux les plus sûrs]' et qu'il 'ne représente pas ce qu'il se passe sur le terrain.' Selon elle, l''article mériterait une réponse', et 'pense que le syndicat va le faire.'

'... lire la suite de l'article sur Le Monde.fr


Le classement de l'EXPRESS en question voir sur 20minutes.fr:

Infections nosocomiales: La France progresse

SANTE - Roselyne Bachelot dévoile le palmarès des structures de soins les plus actives pour lutter contre ce fléau...

lire la suite



CLASSEMENT DES HOPITAUX SELON  L'EXPRESS LIEN:

Le classement 2008 des hôpitaux les plus sûrs


Un article du magazine VIVA sur le même thème et le lien :
http://www.viva.presse.fr/spip.php?page=articlemutuelles&id_article=9667

Grand conseil de la mutualité

Marseille/Infections nosocomiales

Bonne note pour les cliniques mutualistes

envoyer l'article par mail title= Envoyer à un ami | Imprimer cet article | Le forum de l'article

Le ministère de la Santé vient d’élaborer un indice qui permet d’évaluer les mesures prises contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé.
A l’aide de cet indice, une note sur 100 est attribuée, en fonction de l’activité du ­comité de lutte contre les infections nosocomiales de l’établissement, de l’utilisation de produits hydro-alcooliques (pour se désinfecter les mains), de la consommation d’antibiotiques, de la surveillance des infections du site opératoire. Les meilleurs établissements sont classés, bien sûr, dans la catégorie A, les moins bons dans la catégorie E.

L’hebdomadaire l’Express a fait paraître un classement de tous les hôpitaux de France à partir de ces éléments et en fonction de leur taille.
Les deux cliniques de Marseille gérées par le Grand Conseil de la mutualité ont été classées parmi les meilleures de l’Hexagone : la polyclinique la Feuilleraie est 4e sur 346
hôpitaux locaux, avec un total de 81,7 sur 100 (catégorie A)  ; la clinique mutualiste de Bonneveine, elle, est 27e sur 327 centres hospitaliers de moins de 300 lits, avec un total de 78,8 sur 100 (catégorie B).

2/04/2008 image de la jaquette du numéro VIVA de janvier 2009>>

< Joëlle Ricoux
Repost 0
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 23:33

L'accès aux soins va-t-il devenir un produit de luxe?

Nous publions un article de la lettre d'UFAL Flash qui est bien d'actualité, le thème en étant la Santé et l'accès aux soins.


Par Les lecteurs d'Ufal Flash

Lien site: http://www.ufal.info/media_flash/accueil.htm

article publié dans les lettres 68, 68

Lien permanent vers cet article

tous les articles

Demain, » il faudra mieux être riche et en bonne santé que pauvre et malade »…..

Depuis la réforme de l’assurance maladie de 2004, le patient voit augmenter d’année en année son reste à payer non remboursé

  • 1 euro par consultation.
  • 18 euros pour tout acte supérieur à 91 euros
  • 0,50 euro par boîte de médicaments
  • 2 euros par transport sanitaire

Méthodiquement et progressivement, la participation augmente régulièrement pendant que le pouvoir d’achat baisse .Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? N’est-ce pas le début de la privatisation du système où chacun contribuerait à ses soins comme pour n’importe quel autre produit ?
La santé ne devient-elle pas une marchandise comme les autres où la notion de solidarité collective serait exclue ? Certains parlent même de solidarité individuelle, c'est-à-dire chacun pour soi avec une partie de la population exclue des soins. Peut-on parler de cohésion sociale lorsque le droit à l’accès aux soins n’existera plus pour les plus pauvres ?
Selon la dernière enquête de l’Institut de recherche en économie de la santé (IRDES), 14% de la population déclare avoir renoncé à des soins pour des raisons financières.
On peut ajouter à cet état de fait les dépassements d’honoraires qui peuvent être partiellement ou totalement pris en compte par les mutuelles ou des assurances lorsque le patient cotise de façon conséquente. Les plus fortunés pourront toujours se soigner, mais les pauvres…..On va assister à un accroissement des inégalités dans l’accès aux soins.
Par le biais de l’éducation, dès l’école maternelle, il me semble important de donner à chacun les rudiments concernant sa santé, le rapport au corps, les principales pathologies et que chaque personne puisse travailler sur la prévention dans le cadre d’une politique citoyenne afin d’assurer un meilleur niveau de santé de la population. Plus de prévention enseignée à l’Ecole et par l’éducation citoyenne devrait permettre une réduction des coûts de l’assurance maladie et une solidarité collective, principe fondateur de la sécurité sociale et du vivre ensemble. De plus, le système de santé risque de mettre chacun d’entre nous en situation de dépendance à son égard. Le Médecin traitant ou Médecin référent, appelé ainsi dans certains lieux va être le seul interlocuteur du système de santé et travaillera en réseau avec les professionnels médicaux, paramédicaux, associatifs du territoire.
N’allons-nous pas devenir « clients captifs » d’une organisation préétablie ? Quel va être le libre choix de chacun ? L’organisation territoriale ne va-t-elle pas conduire à un réseau ferroviaire dont les commandes vont échapper à la personne malade et à son entourage qui devront suivre la décision du réseau et du territoire ?
N’assiste-t-on pas à un changement de valeurs : La solidarité collective ferait place à la solidarité individuelle (assurance privée ou récupération sur succession. Pour les personnes âgées, ce projet est évoqué)
L’autonomie du patient serait remplacée par la dépendance à l’égard du réseau de soins et d’hospitalisation, via le médecin traitant ou référent.
La relation patient/corps soignant avec une augmentation de l’asymétrie où le patient et sa famille pourraient être contraints de se plier au système médico-marchand avec une altération des choix possibles.
Il est important de travailler sur la place de l’usager et de son environnement dans le système, de développer les connaissances et compétences des usagers par rapport à la santé et à leurs conditions de vie, de comparer les tarifs pratiqués et la qualité des services rendus qui ne semble pas uniformes.
Un grand chantier s’ouvre sur la prévention et l’éducation des patients qui ne peut pas être laissé au seul domaine médical.
L’Ecole et le domaine associatif doivent jouer un rôle essentiel dans la santé des populations et leur accès à la citoyenneté dans ce champ fondamental qui touche à la vie, à la dignité de chacun, à l’insertion et au partage des ressources dans l’intérêt de tous.
Marie-Andrée SADOT (UFAL 94)

Repost 0
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 14:12

Si vous travaillez dans le froid,

soyez prudents.

 

Repost 0